/news/society

Des manteaux de fourrure pour les itinérants

Agence QMI

Photo d'archives, Agence QMI

Après l’échec de son initiative en 2019, la Société pour la protection des animaux Canada (SPA) a décidé de retenter la distribution de manteaux de fourrure aux itinérants le 30 novembre prochain au centre-ville de Montréal. 

Les manteaux distribués proviennent d’une partie de la collecte qui a été effectuée en mai dernier lors du Mois national du don de manteaux de fourrure.

«Nous encourageons la population à faire don de leur manteau de fourrure à la SPA Canada afin de boycotter cette industrie cruelle, tout en offrant de l’aide aux sans-abris lorsque ceux-ci en ont le plus besoin», a indiqué vendredi dans un communiqué Dominique Routhier, directrice générale par intérim et biologiste animale de la SPA.

L’association avait lancé ce même projet l’année passée, mais avait subi une vague d’indignation en réponse à l’initiative.

«Suite à cette annonce, l’organisme reçut des commentaires de la part de gens qui étaient contre cette idée, car selon eux, les itinérants allaient soit les revendre pour s’acheter de l’alcool et de la drogue, soit se faire attaquer dans la rue et se faire voler les précieux manteaux», a expliqué la SPA dans son communiqué.

Après avoir suggéré l’affichage de messages peints sur les manteaux afin de les rendre invendables, la SPA avait abandonné son idée d’origine, préférant utiliser les vêtements de fourrure pour sensibiliser à la cause animale.

D’après l’Institut de la fourrure du Canada, plus de 1,7 million de visons sont tués chaque année dans les fermes d’élevage du pays pour l’exploitation de leur fourrure.