/news/coronavirus

Importante éclosion dans un CHSLD de Saint-Jean-sur-Richelieu

Raphael Pirro | Agence QMI

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Le CHSLD Gertrude-Lafrance, à Saint-Jean-sur-Richelieu, est aux prises avec une importante éclosion de COVID-19. En date de samedi, 23 résidents et 13 employés étaient infectés.

L’établissement situé en zone rouge avait aussi été secoué lors de la première vague.

Dans un courriel transmis à l’Agence QMI en après-midi, la porte-parole du CISSS de la Montérégie-Centre, Sara-Ève Tremblay, a détaillé une série de mesures mises en place pour tenter de limiter la propagation du virus.

Ces mesures sont celles que l’on trouve ailleurs dans le réseau pour les CHSLD affectés: admissions et transferts entre unités suspendus; mobilité du personnel interdite entre les étages; obligation du personnel à se changer à l’arrivée et au départ de l’établissement; présence d’agents de sécurité en tout temps afin de surveiller le port de l’équipement de protection.

«Nous suivons la situation de près. Nous continuons d’appliquer de façon rigoureuse toutes les mesures de prévention nécessaires pour faire face à la situation et assurer la sécurité de nos résidents», a indiqué Sara-Ève Tremblay.

Il s’agit du CHSLD où le footballeur Laurent-Duvernay Tardif était allé prêter main-forte. Le travail du personnel et de la vedette du sport avait fait l’objet d’un documentaire, «L’humain avant tout», qui a été diffusé sur les ondes de RDS 2 en septembre.

Le 17 novembre dernier, l’école secondaire Dr Alexis-Bouthillier de Saint-Jean-sur-Richelieu a dû fermer ses portes en raison d’une éclosion de la COVID-19 qui avait touché pas moins de 29 élèves et cinq membres du personnel. L’école demeure fermée, mais devrait rouvrir la semaine prochaine si la santé publique le permet.