/news/currentevents

Sept fêtards font une surdose dans un party à Vancouver

Agence QMI

Carmine Marinelli/Vancouver 24ho

Sept fêtards ont été hospitalisés après des surdoses survenues dans une fête d'appartement durant la nuit de vendredi à samedi à Vancouver. La police de Vancouver soupçonne que la cocaïne et la MDMA consommées étaient contaminées avec des produits dangereux.

Subséquemment, un porte-parole pour la police de Vancouver a émis un avertissement sur la consommation de drogues illicites dangereuses en circulation dans la ville côtière.

Les sept personnes transportées en centre hospitalier avaient entre 25 et 42 ans.

Selon le «Vancouver Sun», les premiers ambulanciers arrivés sur les lieux ont appelé les policiers en renfort en raison du nombre trop important de surdoses à gérer.

À leur arrivée sur les lieux, les ambulanciers avaient trouvé au moins cinq personnes en crise de surdose grave et nécessitant une intervention médicale.

D’autres personnes à l’extérieur de l’appartement ont aussi requis une intervention médicale.

Les ambulanciers et les policiers ont administré plusieurs doses de naloxone, un médicament utilisé dans les cas extrêmes et réservé pour limiter temporairement les impacts d’une surdose.

«Nous rappelons à tout le monde, incluant les utilisateurs de drogues récréatives, de faire extrêmement attention lorsque vous décidez de consommer des drogues de rue», a indiqué le porte-parole de la police de Vancouver, Jason Doucette.