/news/faitesladifference

Notre système scolaire est archaïque

Thalia Bastien | Étudiante

En tant qu’adolescents, mes pairs et moi sommes obligés de passer à travers l’école primaire, puis secondaire. Nous dévouons 11 années de notre vie à une éducation supposée nous préparer au monde qui nous attend. Cependant, la réalité de notre système scolaire est bien différente.

Je veux témoigner de mon expérience et de celle des autres élèves qui m’ont accompagnée tout au long de mon parcours scolaire, car nous sommes tannés de ne pas être écoutés.

Je vous invite d’abord à prendre conscience de toutes ces fois où un jeune s’est plaint de son expérience scolaire ou a été étiqueté de décrocheur. Serait-ce parce qu’il a subi les lacunes d’un système scolaire dépassé ?

Connaissances essentielles

Selon moi, l’élément le plus important du système scolaire devrait être la matière qui y est enseignée. Or, aujourd’hui, en 2020, c’est clair que ce qu’on nous enseigne à l’école ne vient pas près de combler les connaissances essentielles à l’obtention d’outils nous préparant à la vie. Mais attention, mes critiques concernent uniquement notre système scolaire qui nous oblige à passer à travers le même curriculum que nos grands-parents, et non le travail des enseignants, qui ont un rôle très important à jouer.

Pourquoi les élèves passent-ils une année complète à apprendre l’histoire des XVIe et XVIIe siècles, alors que l’identité de leur premier ministre leur est inconnue? Car au lieu d’expliquer le déroulement de l’histoire de façon à nous permettre la société dans laquelle nous vivons, les cours d’histoire reviennent inutilement sur des évènements de façon excessivement détaillée, rendant la majorité de leur contenu inutile...

Décourageant et frustrant

Réalisez-vous à quel point c’est décourageant et frustrant pour nous, les jeunes, d’être continuellement exposés à un « bourrage de cerveau » de matière ridicule résultant en une perte totale d’intérêt?

C’est injustifiable que des sujets comme l’actualité, les fonctions de notre gouvernement, les enjeux mondiaux ou simplement nos droits en tant que citoyens soient à peine survolés à la faveur de sujets impertinents. Nous

voulons apprendre sur le monde qui nous entoure, notre rôle dans celui-ci et comment y naviguer.

Comment je me fais un plan financier? Quel est le rôle de mon député? Y a-t-il des guerres dans le monde présentement? Quels sont mes droits?

Alors que l’école devrait s’être adaptée aux besoins éducatifs des jeunes de ce siècle-ci, on nous enseigne encore la littérature du XVIIIe siècle, le schéma actantiel et Socrate.

Perte de temps

Alors que les sources d’information médiatique sont plus nombreuses que jamais, pourquoi ne pas plutôt nous enseigner comment discerner le vrai du faux, l’opinion du fait? Comment bien communiquer, gérer un conflit au travail ou questionner, débattre et raisonner logiquement une situation?

Vous demandez-vous encore pourquoi la majorité des jeunes détestent l’école?

Ce n’est pas parce qu’on est difficile ou paresseux, mais parce qu’on y perd notre temps continuellement.

Thalia Bastien

17 ans

Étudiante à l’Université d’Ottawa

Prévost

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?