/news/tele

Produits amaigrissants: Michel Charette en a marre des fausses pubs

Jonathan Tremblay | Le Journal de Montréal

Le comédien Michel Charette était expressif lorsqu’il nous a rencontrés plus tôt cette semaine pour raconter la colère qu’il ressent de voir des gens vulnérables être victimes d’arnaqueurs qui utilisent son image dans des pubs frauduleuses.

Photo Chantal Poirier

Le comédien Michel Charette était expressif lorsqu’il nous a rencontrés plus tôt cette semaine pour raconter la colère qu’il ressent de voir des gens vulnérables être victimes d’arnaqueurs qui utilisent son image dans des pubs frauduleuses.

Exaspéré de voir son nom et son visage accolés à des publicités frauduleuses, le comédien Michel Charette veut alerter les Québécois une fois pour toutes qu’il « n’endosse aucun produit amaigrissant », et les prévenir des arnaques du web.

« Ce qui me fait le plus de peine, c’est que ce sont souvent des gens âgés ou désespérés qui se font avoir », se désole le comédien de 50 ans qui tient le rôle de Bruno Gagné dans la populaire série District 31.

Célébrités québécoises 

En septembre dernier, Le Journal rapportait qu’une poignée de célébrités québécoises s’étaient fait usurper leur identité au profit de fraudeurs du web.

On voyait par exemple l’ex-maire Denis Coderre ou l’humoriste Phil Roy apparaître sur des publicités mettant notamment en vedette des produits minceur.

Certaines d’entre elles affichaient même sans droit le logo du Journal, qui se dissocie évidemment de ces fausses publicités et qui a pris les moyens pour qu’elles cessent.

Or, si la fâcheuse situation s’est calmée pour la plupart des artistes, Michel Charrette semble être victime de son succès au petit écran, devenant dernièrement la principale cible.

« Là, on dirait qu’il y a juste moi. C’est assez. Il faut enlever la crédibilité de ces gens-là, montrer que c’est de l’arnaque, peste-t-il. Probablement qu’ils n’ont aucune idée de qui je suis. Mais avec des algorithmes, ils voient que quelqu’un de connu a déjà parlé de sa perte de poids. Ils se disent: ‘’On va lui faire une histoire’’. »

Rien à faire 

L’acteur est d’autant plus en colère qu’il ne peut agir contre ces fraudeurs.

« Ce sont des sites [hébergés] en dehors du Canada. Il n’y a rien à faire. J’ai consulté des avocats, dit-il. Le problème, c’est qu’après, les fraudeurs ont les numéros de cartes de crédit, et les personnes sont obligées de les changer. »

Michel Charette tient donc à mettre en garde les gens du public qui seraient tentés par ces programmes d’amaigrissement.

Et il n’a rien à voir avec ces faussetés, assure-t-il. « Je n’endosse et n’endosserai aucun, AUCUN produit amaigrissant. Ça ne fonctionne pas. C’est sûr que c’est de la cochonnerie. Il n’y en a pas de solution miracle, insiste-t-il. Si je l’avais, je serais multimilliardaire. Mais ce n’est pas le cas. »

Un tout 

Il jure d’ailleurs avoir bûché dur pour réussir à maigrir après s’être pris en main à 47 ans.

« C’est une combinaison d’efforts, d’exercices, de soutien psychologique, de détermination, de volonté, de confiance, de courage, de changer ses habitudes de vie et alimentaires, détaille celui qui s’était entouré de nombreux professionnels, de sa famille et de ses amis. Si tu ne prends pas le taureau par les cornes, tu n’y arriveras pas. »


Si vous remarquez l’une de ces publicités frauduleuses sur les réseaux sociaux, vous pouvez la signaler directement à partir de la publication.