/news/politics

Comme un petit chien sur deux pattes pour avoir son nanane

TVA Nouvelles

Mario Dumont a bien sûr son avis sur l’énoncé économique de la ministre Chrystia Freeland dévoilé hier qui fait état d’un déficit record de 381,6 milliards. Il faut se préparer à une chicane en santé avec les provinces, prévient notre commentateur politique. 

• À lire aussi: Le déficit fédéral bondit à un record de 381,6 milliards

• À lire aussi: Mise à jour économique: plus de 25 milliards $ en nouvelles dépenses

Le premier ministre François Legault et ses homologues des autres provinces souhaitaient un «meilleur financement en santé sans condition» de la part du fédéral.

«L’argent ne sera pas versé automatiquement, c’est comme un nanane que l’on brandit. Moi, Justin Trudeau, je veux imposer aux provinces de nouvelles conditions pancanadiennes de gestion des CHSLD et si tu veux avoir cet argent-là, comme un petit chien, il faut que tu te mettes sur deux pattes. C’est exactement ce que les premiers ministres voulaient éviter», appuie Mario Dumont. 

*** Voyez l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut.