/regional/saguenay

Des préposées d'un CHSLD de Saguenay en ont plein les bras

Molly Béland | TVA Nouvelles

Des préposées aux bénéficiaires du CHSLD Jacques-Cartier, dans l'arrondissement de Chicoutimi à Saguenay, en ont assez: elles veulent du renfort parce que depuis quelques jours, une quinzaine de patients positifs à la COVID-19 y ont été transférés.

«On voyait la lueur au bout du tunnel. On avait de plus en plus de cas rétablis et là ils nous remplissent avec des cas positifs qui viennent d'ailleurs», confie une préposée qui souhaite garder l'anonymat.

«Ça aurait été le fun si en plus de recevoir les bénéficiaires d'ailleurs, qu'on ait deux-trois préposées qui les connaissent, qui connaissent leurs habitudes qui viennent avec», souligne une autre.

Elles disent vouloir s'occuper des patients avec plaisir. Si elles comprennent la raison des transferts, les préposées soutiennent toutefois qu'elles sont déjà à bout de souffle avec leur quotidien régulier.

Une des préposées rencontrées va même jusqu'à demander à l'employeur de solliciter les étudiantes dans le domaine pour qu'elles puissent venir prêter main-forte.

Du côté de la santé publique, on assure que la situation est temporaire.

«On s'est inspiré de ce qui s'est produit à Alma où on a fait le même genre de transfert et la situation s'est rétablie. On estime que le CHSLD Jacques-Cartier devrait redevenir une zone froide à moyen terme», explique la PDG du CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Labbé.

Les autorités de la santé souhaitent également recruter du personnel de l'extérieur de la région pour venir en renfort. Elles rappellent du même coup que des équipes de la Croix-Rouge sont déployées dans ce CHSLD, pour une durée totale d'un mois.

Les patients ont été transférés dans le but de faire diminuer la pression dans les unités COVID, entre autres, à l'Hôpital de Chicoutimi.