/news/coronavirus

Les autorités américaines recommandent de réduire la quarantaine de 14 à 10 jours

Agence France-Presse

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé mercredi de réduire de 14 à 10 jours la quarantaine des personnes entrées en contact avec un cas positif au coronavirus si elles n'ont pas développé de symptômes.

La quarantaine pourrait même être réduite à 7 jours dans le cas où la personne exposée au Covid-19 a reçu un test négatif, selon ces nouvelles directives.

Les responsables de santé espèrent qu'une quarantaine plus courte sera mieux respectée, et qu'elle réduira les contraintes économiques associées à un isolement plus long.

«Nous pensons que si nous pouvons réduire un peu la contrainte (...) nous pourrons obtenir un meilleur respect des règles dans l'ensemble», explique Henry Walke, des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Mais le scientifique insiste sur le fait que cette solution n'est pas sans risque et que les personnes qui terminent leur quarantaine prématurément doivent continuer à surveiller l'apparition de symptômes durant 14 jours.

Plus de 150 000 personnes sont actuellement testées positives au Covid-19 chaque jour aux États-Unis, où un essor des contaminations est attendu après les célébrations de Thanksgiving, marquées par les déplacements de millions de personnes.

Dans ce contexte, et en anticipation de voyages supplémentaires à Noël, les autorités sanitaires américaines ont aussi émis de nouvelles recommandations sur quand se faire tester, tout en rappelant que la solution la plus sûre était de rester chez soi.

Les CDC recommandent un test 1 à 3 jours avant un voyage, et un autre 3 à 5 jours au retour du séjour.

«Les tests n'éliminent pas tous les risques, mais associés à la réduction des activités non essentielles, à la surveillance de l'apparition de symptômes et à d'autres précautions telles que le port du masque et la distanciation sociale, ils peuvent rendre les voyages plus sûrs», estime l'épidémiologiste Cindy Friedman.