/news/coronavirus

Progression fulgurante de la COVID à Sorel-Tracy

La COVID-19 a fait une entrée fracassante dans les résidences privées pour personnes âgées depuis quelques jours un peu partout au Québec, et plus particulièrement à Sorel-Tracy, en Montérégie. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

À la résidence Les Jardins de Ramezay, qui accueille une clientèle vulnérable, souffrant de troubles de démence et de la maladie d’Alzheimer, 61 résidents et 35 travailleurs ont été infectés à la COVID-19. 

Deux bâtiments se retrouvent en situation critique, la phase deux, où 86% des résidents sont atteint par la COVID, et la phase 4 où ce pourcentage est de 55%. 

Selon le responsable de l’endroit, difficile de bien contenir la propagation puisque plusieurs patients font de l’errance et qu’il est donc difficile de contrôler leurs déplacements. 

«Ce sont des gens qui se promènent d’une chambre à l’autre. C’est assez dur de les isoler. Ce qu’on faisait c’est qu’on isolait les bâtiments en entier et on pratiquait le concept de bulle qui nous était recommandé par le gouvernement. Le problème que ça apporte, c’est que aussitôt que quelqu’un l’a, avant même qu’on s’en rende compte, tout le monde l’a», explique Ive-Étienne Gélinas Lapierre, PDG des Jardins Ramezay. 

Progression fulgurante des cas à Sorel 

Des éclosions sont également actives à l’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel où 90 patients et travailleurs ont été testés positifs au virus SARS-CoV-2.

La ville de Sorel-Tracy avait pourtant été épargnée par la pandémie, même au printemps dernier.

Pour la MRC de Pierre-De Saurel, le taux d’infection au virus est de 325 par 100 000 habitants, l’un des pires de la province. 

«Depuis deux semaines, on voit vraiment une progression fulgurante des cas. On a vu plusieurs centaines de cas au total, mais près de la moitié de tous les cas depuis le début de la pandémie, se sont produits dans les deux dernières semaines, dans cette ville-là», explique de son côté la directrice de la santé publique de la Montérégie, Julie Losier.

«C’est inquiétant ce qui se passe là, ce qui se passe dans l’ensemble de la Montérégie.»

Dans la même catégorie