/news/society

Des températures «très atypiques»

TVA Nouvelles

 Vous ne rêvez pas, le Québec a connu un automne particulièrement chaud cette année. Les températures particulièrement clémentes qu’a connues le Québec cet automne sont «très atypiques», confirme le biométéorologue Gilles Brien.

«On a connu, à Montréal, des températures qui ont été jusqu’à 23 °C dans la première semaine de novembre, c’était la première fois qu’on voyait ça depuis que les observations sont faites à Dorval», exprime-t-il.

Dans son résumé météorologique du mois de novembre, Environnement Canada souligne d’ailleurs la «douceur exceptionnelle» du début de mois. 

«De nombreux records de chaleurs sont établis sur l’ouest, le sud et le centre de la province. D’une durée de 7 jours, c’est la plus longue période douce (>15°C) jamais enregistrée en novembre pour le sud du Québec (ancien record: 5 jours en 1938). Le 10 novembre, on enregistre 22,4°C à l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau, ce qui représente la température la plus chaude jamais mesurée en novembre à Montréal et le 20°C le plus tardif jamais enregistré», peut-on lire.

«Présentement, on est à 5 degrés des normales, à ce temps-ci, à Montréal, on devrait avoir près de 0 degré et ce sera près de plus 5», précise Gilles Brien.

Environnement Canada prévoit un mois de décembre «relativement doux».

Voyez l'entrevue complète dans la vidéo ci-dessus