/news/politics

Garderies: les parents invités à garder les enfants à la maison

Claudie Côté | TVA Nouvelles

À l'approche des Fêtes, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, demande aux parents qui le peuvent de garder à la maison les enfants qui fréquentent les garderies.

Dans les prochaines heures, les parents dont les enfants sont dans des services de garde à l'enfance recevront une lettre, signée par le ministre Lacombe, leur demandant de répondre à un sondage sur leurs besoins durant les Fêtes. Mathieu Lacombe y ajoute que «si c'est possible pour vous, je vous invite à garder vos enfants à la maison un peu plus longtemps qu'à l'habitude ».

En entrevue à TVA Nouvelles, Mathieu Lacombe précise que la pénurie d'éducatrices en garderie et la pandémie de COVID-19 a mis le réseau à rude épreuve. « Si vous avez la possibilité de garder à la maison quelques jours, faites-le! Si vous devez aller travailler, c'est bien correct. Ça va nous aider en équipe à donner un congé aux éducatrices. »

Les services de garde à l'enfance demeurent habituellement ouverts pendant la période des Fêtes, selon les besoins. Chaque installation doit procéder à l'évaluation de ceux-ci.

Pénurie d'éducatrices en garderie    

La pénurie d'éducatrices en garderie perdure. Le Journal de Québec révélait mercredi que des directions de CPE peinaient à remplacer les éducatrices absentes, et demandaient déjà à des parents de garder leur enfant à la maison. 

À l'approche du temps des Fêtes, la situation est d'autant plus préoccupante. 

« J’utilise les outils que j'ai dans le réseau à 100% pour m'assurer que les parents puissent avoir un service pendant les Fêtes, que les tout-petits soient en sécurité et que les éducatrices puissent se reposer. C'est le message que j’envoie », ajoute Mathieu Lacombe.

Québec prévoit aussi lancer un appel à la population afin d'aller prêter main-forte dans les centres de la petite enfance. « À court terme, ça nous prend de l'aide demain matin, pour vous donner une image», avoue le ministre.

Très peu de cas dans les services de garde à l'enfance    

Le réseau des garderies a été très peu touché depuis le début de la pandémie de Covid-19. On dénombre 771 cas en huit mois. 

« Il y a plus de 300 000 enfants dans le réseau, 3500 installations, plus de 10 000 milieux familiaux, ce nombre de cas là est très petit. On se dit le travail d'équipe fonctionne. Les parents prennent déjà les bonnes décisions. On leur fait confiance pour la suite », se félicite le ministre de la Famille.