/news/law

Piedmont: séquestrée et violée à répétition pendant trois jours

Maxime Deland | Agence QMI

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Un homme de 65 ans qui aurait enfermé une femme chez lui pendant trois jours et qui l’aurait agressé sexuellement à répétition sous la menace d’une arme a récemment été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec.

Serge-Paul Pavlica a comparu le 13 novembre au palais de justice de Saint-Jérôme sous des accusations d’agression sexuelle, de séquestration et d’agression sexuelle armée.

Selon nos informations, la victime, une femme dans la quarantaine, serait allée rendre visite à Pavlica à sa résidence de Piedmont dans les Laurentides. Une fois sur place, ce dernier l’aurait embarrée chez lui et l’aurait retenue contre son gré pendant trois longues journées. Trois journées au cours desquelles il aurait agressé sexuellement la femme à de multiples occasions.

La victime serait parvenue à se sauver de la maison et à aller demander de l’aide.

La Sûreté du Québec estime que Serge-Paul Pavlica pourrait avoir fait d’autres victimes en utilisant le même modus operandi. 

Toute personne qui détiendrait des informations au sujet du suspect est invitée à communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264.