/news/coronavirus

Rassemblements annulés: «C'est sage», dit une épidémiologiste

TVA Nouvelles

Le gouvernement a finalement mis fin à son contrat moral et a annoncé que les Québécois en zone rouge ne pourront pas se rassembler pour les Fêtes. 

• À lire aussi: Pas de rassemblements durant les Fêtes en zone rouge

Une annonce bien accueillie par une épidémiologiste. «C’est sage», affirme la Dre Nimâ Machouf.

«Je pense qu’avec l’augmentation soutenue des cas qu’on vit depuis la dernière semaine et l’augmentation des hospitalisations, c’est plutôt sage d’annuler», ajoute la spécialiste.

Le gouvernement a été obligé de prendre cette décision pour protéger le système de santé et le personnel.

«Notre système de santé est fragile et le personnel est fatigué, à bout de souffle. On leur doit ça», explique la Dre Machouf.

Selon elle, c’est l’occasion de repenser les célébrations et de faire des fêtes à l’extérieur par exemple.

«Changeons de concept, ce ne sera pas autour d’une dinde ou d’une tourtière, ce sera aller faire du sport et manger sa tourtière tout seul»

Les rassemblements interdits dans les zones rouges sont toujours autorisés en zone jaune et orange. «Surtout pas de transfert de zone rouge pour aller voir la famille en zone jaune, c’est irresponsable», implore l’épidémiologiste.

Pour ceux qui tiendront des rassemblements, la spécialiste conseille de porter le masque lorsqu’on n’est pas en train de manger et d’aérer les pièces.

«Le gouvernement a de la misère à l’accepter, mais il faut faire attention à l’air ambiant», dit-elle.