/news/currentevents

Du poivre de Cayenne force l’évacuation de la station de métro Henri-Bourassa

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Un conflit survenu vendredi après-midi à la station de métro Henri-Bourassa a dégénéré quand un jeune a dispersé du poivre de Cayenne dans la station, forçant son évacuation après que des usagers eurent été incommodés.

L’incident s'est déroulé vers 16h15, à l’heure du retour à la maison pour ceux qui ne sont pas en télétravail. Il a forcé l'interruption complète du service de métro dans cette portion de la ligne orange pendant environ une heure, soit jusqu'à 17h10.

Selon ce qu’a raconté à l’Agence QMI l’agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), un groupe de jeunes a tabassé un homme de 20 ans, qui a été localisé par la suite.

Les agresseurs, eux, ont pris la poudre d’escampette et n’avaient toujours pas été retrouvés en soirée.

«La victime ne collabore pas avec nous», a indiqué M. Brabant. Il a de plus confirmé que le conflit a eu lieu dans un corridor menant à un quai de la station.

Des usagers du métro ont été incommodés par le poivre de Cayenne, mais personne n’a pas été blessé.

Cet incident n’est pas sans rappeler ce qui est survenu vendredi dernier aux Galeries d’Anjou quand deux groupes de jeunes, en plein conflit, ont dispersé un gaz irritant qui a aussi incommodé des clients du centre commercial. Celui-ci avait même dû être évacué en plein magasinage des Fêtes.