/news/coronavirus

Approbation du vaccin au Royaume-Uni : «c'est très encourageant»

TVA Nouvelles

Le premier ministre Justin Trudeau a qualifié de «très encourageant» le fait que le Royaume-Uni ait approuvé le vaccin de Pfizer, mais ajoute que Santé Canada n'a pas terminé son examen «indépendant».

Le major-général Dany Fortin, responsable de la logistique entourant la vaccination pour le fédéral, a pour une première fois jeudi donner les détails du plan du fédéral.

Ainsi, 14 sites de réception d’un vaccin contre la COVID-19 seront opérationnels dès le 14 décembre dans toutes les provinces et tous les territoires canadiens, même si les premières doses ne sont attendues qu’après le début de 2021.

Le fabricant Pfizer, dont le vaccin est en voie d’être bientôt approuvé par Santé Canada, livrera lui-même de premières doses dans ces 14 sites qui sont mis en place en collaboration avec les provinces et les territoires. Des congélateurs nécessaires à l’entreposage seront d’ailleurs bientôt envoyés, a-t-il indiqué, tandis que du matériel tel que des seringues a déjà commencé à être acheminé.

Or, on ne savait toujours pas, jeudi, à quelle date les autorités sanitaires entendaient rendre leur verdict, dans un premier temps, pour le vaccin de Pfizer. Santé Canada se limite à dire que ce sera à peu près en même temps que la Food and Drug Administration (FDA), aux États-Unis, et l’Agence européenne des médicaments. La première pourrait rendre sa décision dès le 10 décembre et la seconde, le 29 décembre.

Dans la même catégorie