/news/currentevents

Il y a du blanchiment d’argent dans les casinos, reconnait la grande patronne de la SQ

Agence QMI

Les membres du crime organisé se servent des casinos de la province pour blanchir de l’argent, a reconnu vendredi la directrice générale par intérim de la Sûreté du Québec (SQ).

• À lire aussi: La SQ propose de réduire le nombre de corps policiers

La grande patronne du corps de police provincial, Johanne Beausoleil, a fait ce constat en entrevue au microphone de Paul Arcand, au 98,5 FM.

«Est-ce qu’ils se servent des casinos pour blanchir de l’argent? Évidemment, oui. Ils s’en servent, ça c’est clair», a-t-elle fait savoir sans hésitation.

Du même souffle, Johanne Beausoleil a tenu à préciser que la SQ y est aussi «très présente».

Rappelons que notre Bureau d’enquête a révélé la semaine dernière que le Casino de Montréal a déroulé le tapis rouge à plusieurs membres du crime organisé, allant même jusqu’à offrir gratuitement des nuits à l’hôtel ou des soupers au restaurant.

En outre, Loto-Québec s’est fait imposer une pénalité de près de 150 000 $, en 2012, par le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE), pour avoir omis de déclarer des opérations douteuses survenues au Casino de Montréal.

«En général, le crime organisé est effectivement partout. Puis nous, on est aussi partout. On est en collaboration avec les membres du casino. On travaille de pair. On s’est encore rencontré cette semaine pour se donner des stratégies ensemble avec les gestionnaires du casino.»

«Dossier priorisé»

Interrogée par l’animateur Mario Dumont à LCN à savoir si la SQ n’a pas baissé sa garde par rapport aux crimes économiques, Mme Beausoleil a indiqué que ce genre de dossier «est toujours priorisé» et que ce n’est pas pris à la légère.

«On travaille le crime économique de façon importante et pour le dossier [...] du casino, c’est un dossier qui est toujours priorisé. Le blanchiment d’argent, ça relève de la Sureté du Québec», a-t-elle soutenu.

«On travaille avec les gens du casino pour se structurer. On a des ententes qu’on va remettre à jour d’ailleurs dans les prochains mois», a-t-elle ajouté.