/finance/homepage

Le taux de chômage recule au Québec

Agence QMI

Le taux de chômage au Québec a diminué de 0,5 point de pourcentage pour s'établir en novembre à 7,2 %, en raison de la baisse du nombre de personnes mises à pied temporairement, a fait savoir vendredi Statistique Canada.

L’agence fédérale note que dans la province, l'emploi a peu varié pour un deuxième mois consécutif. De plus, le nombre de personnes ayant un emploi ou une entreprise est demeuré stable.

Le mois dernier, l'emploi à temps plein a connu une faible hausse (+15 400) tandis que celui à temps partiel (+500) a été stable, a précisé l’Institut de la statistique du Québec. Le taux d'activité a reculé de 0,2 point pour s'établir à 64,4 % et le taux d'emploi a crû de 0,1 point, à 59,8 %.

Rappelons que plusieurs régions sont restées au niveau d'alerte rouge en novembre, ce qui a entraîné la fermeture prolongée des salles à manger intérieures et de nombreuses installations récréatives et culturelles.

L’économiste Joëlle Noreau de Desjardins note que «la deuxième vague de la pandémie frappe durement au Québec». Elle a d’ailleurs souligné les «baisses significatives dans l’hébergement et la restauration (-37 400) et dans l’information, la culture et les loisirs (-15 000).

Au pays, l'emploi a progressé de 62 100 (+0,3 %), l'Ontario (+36 600) et la Colombie-Britannique (+23 900) enregistrant les plus fortes hausses de l'emploi.

L’économiste Benoit P. Durocher a qualifié d’«étonnante» la forte progression de l’emploi en novembre. «L’évolution récente de la pandémie et la multiplication des mesures restrictives partout au pays font que les prochains mois seront plus difficiles pour le marché du travail», a-t-il néanmoins anticipé.

Le taux de chômage a reculé de 0,4 point de pourcentage pour s'établir à 8,5 % en novembre, poursuivant sa baisse constante amorcée après le taux record de 13,7 % atteint en mai.

Pour rappel, le taux de chômage s'est établi à 5,6 % en février, un peu avant la crise économique liée à la COVID-19.

«Le nombre total de chômeurs a diminué de 4,5 % pour s'établir à 1,7 million en novembre (-82 000), poursuivant aussi la tendance à la baisse amorcée à la suite du sommet atteint en mai», a-t-on ajouté.

De plus, environ 317 000 Canadiens qui étaient au chômage en octobre ont quitté la population active en novembre et quelque 372 000 Canadiens ont quitté une situation de chômage pour commencer un emploi.