/news/coronavirus

Les policiers se feront voir pendant le temps des Fêtes

Vincent Larin | Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les policiers se feront voir un peu partout dans la province pendant le temps des Fêtes afin de dissuader la population de tenir des rassemblements malgré les consignes sanitaires.

• À lire aussi: Pas de rassemblements durant les Fêtes en zone rouge

• À lire aussi: Mélange d’émotions entourant l’interdiction de rassemblement aux Fêtes

C’est ce qu’a indiqué la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, vendredi, en marge d’une annonce sur la bonification du financement accordé aux corps policiers autochtones.

«On peut penser qu’on va encourager une visibilité accrue de nos policiers, une action préventive accrue de nos policiers peut-être à certains moments [...] plus achalandés dans nos commerces et qui, peut-être, pourraient être plus propices à des rassemblements à cause de la période des Fêtes», a-t-elle expliqué.

Plus de policiers seront donc appelés à travailler pendant le temps des Fêtes.

Le gouvernement Legault n’a toutefois pas l’intention pour le moment de dresser des barrages pour dissuader les Québécois de se déplacer d’une région à l’autre. Mais cette option n’est pas exclue, a ajouté Geneviève Guilbault en faisant valoir qu’il restait encore plusieurs semaines avant cette période critique.

La ministre s’en remet toutefois à la bonne foi de la population pour qu’elle respecte les consignes sanitaires puisqu’«on ne pourra jamais mettre nos 15 000 policiers en permanence 24/7 sur la surveillance des rassemblements».

Face à l’augmentation du nombre de cas de COVID-19, le premier ministre François Legault a annoncé jeudi qu’il renonçait à autoriser aux Québécois de se rassembler à deux reprises pour le temps des Fêtes.