/news/politics

L’opposition presse Québec de laisser Arruda répondre aux questions

Vincent Larin | Agence QMI

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Les partis d’opposition à Québec pressent le gouvernement Legault de rendre disponible le Dr Horacio Arruda pour qu’il puisse répondre à leurs questions avant la fin de la présente session parlementaire, le 11 décembre prochain.

• À lire aussi: Le Dr Arruda sera questionné par les oppositions

• À lire aussi: Pandémie: «Les trois prochains mois vont être les pires»

• À lire aussi: Temps des Fêtes : «On ne va pas dans la bonne direction», prévient Legault

Jeudi soir, les téléspectateurs ont pu voir le directeur de la santé publique dans le cadre de l’émission «Dans les médias», à Télé-Québec, une apparition qui a soulevé l’ire des oppositions. C’est que le premier ministre François Legault a accepté de rendre disponible le scientifique pour qu'il puisse répondre à leurs questions en commission parlementaire, mais ne s’est pas engagé à le faire d’ici la période des fêtes.

Or, ils insistent pour que le Dr Arruda soit entendu avant l’interruption des travaux, sans quoi son audition ne pourrait avoir lieu avant la mi-janvier, ou même plus tard.

«Si [le Dr Arruda] a le temps pour ça [l'émission «Dans les médias»], il a sûrement le temps pour répondre aux questions des élus, a insisté vendredi le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre-Plamondon. S'il a besoin de visibilité à la télévision, on a un excellent canal pour lui qui est celui de l'Assemblée nationale, et on fera la revue de l'année ensemble.»

Selon la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, le passage du Dr Arruda à cette émission de télévision prouve que le véritable enjeu n’est pas son horaire chargé, comme l’avait fait valoir le premier ministre, mardi dernier.

«La question de la transparence, elle est vraiment importante. [...] Et on vit des moments qui sont difficiles. À mon sens, ce qui devrait être priorisé par le gouvernement, c'est de faire en sorte que M. Arruda puisse venir rencontrer les parlementaires», a-t-elle déclaré.

Le leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette, doit rapidement préciser si le Dr Arruda sera rendu disponible ou non pour répondre aux partis d’opposition d’ici le 11 septembre prochain, estime le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois.