/news/culture

Miley Cyrus se dénude sur la Une de Rolling Stone

TVA Nouvelles et WENN

Miley Cyrus qui vient de lancer son nouvel album s’est partiellement dénudée pour la Une du mois de janvier du magazine Rolling Stone. 

• À lire aussi: Sobre depuis deux semaines, Miley Cyrus craignait le «Club des 27»

• À lire aussi: COVID-19: ces stars dont on attend toujours le prochain album

Celle qui n’a jamais eu peur de la controverse aborde dans la longue entrevue son nouvel album Plastic Hearts, sorti le 27 novembre dernier, de sa sobriété, de l'acceptation de son passé et de sa relation avec la célébrité.  

Miley apparaître torse nu, mais cache ses seins avec ses mains. 

La chanteuse qui multiplie les entrevues s’est récemment confiée sur l’échec de son mariage avec Liam Hemsworth, et a affirmé qu'elle aimera toujours l'acteur. 

Le couple s'est uni à Noël 2018, mais s'est séparé l'été suivant.

La chanteuse de Wrecking Ball a déclaré qu'elle n'aurait jamais dû accepter de se marier si tôt après l’incendie de leur maison à Malibu, en Californie. 

«Je me suis accrochée à ce qu'il me restait de cette maison, c'est-à-dire lui et moi », a déclaré Miley Cyrus à l'animateur de radio Howard Stern. « Et je l'aime vraiment et je l'aimais beaucoup, beaucoup, beaucoup et je l'aime encore et je l'aimerai toujours », a-t-elle poursuivi.

Miley Cyrus a expliqué que le couple était toujours en désaccord, ce qui a mené à leur rupture. « Il y avait trop de conflits... Quand je rentre à la maison, je veux être entourée par quelqu'un. Je ne prends pas mon pied dans les drames ou les bagarres », a-t-elle ajouté.

AFP

Miley Cyrus a aussi évoqué sa sobriété, en soulignant que la pandémie de coronavirus a mis sous pression les personnes dépendantes. 

« Les temps les plus difficiles ont été ceux de cette pandémie. Je suis toujours sincère. Et beaucoup de gens ont craqué et perdu leur sobriété pendant cette période. J'étais l'une d'entre elles. Heureusement, je n'ai pas recommencé à consommer de la drogue, mais je buvais pendant la pandémie », a-t-elle raconté, ajoutant qu'elle ne considérait pas la consommation d'alcool comme une rechute, car ce n'était pas son « démon ». 

« Au contraire, cela m’empêche juste d’atteindre mon plein potentiel, ce qui est inacceptable pour moi. Et je n'accepterai personne ou quoi que ce soit qui m’empêche d’atteindre mon plein potentiel », a-t-elle affirmé. 

Dans la même catégorie