/news/society

Recommandations à la DPJ: accueil «très favorable» des directeurs du réseau

Agence QMI

PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

Les Directeurs de la protection de la jeunesse et les Directeurs provinciaux du Québec ont accueilli «très favorablement» les recommandations émises par la Commission spéciale sur le droit des enfants, créée en 2019 dans la foulée du drame de la fillette de Granby.

• À lire aussi: Lettre ouverte des DPJ: plus forts ENSEMBLE!

• À lire aussi: DPJ: «Les décisions, on ne les prend pas toujours dans l’intérêt de l’enfant», juge Régine Laurent

• À lire aussi: La Commission Laurent demande à Québec de nommer un «ange gardien et chien de garde» à la DPJ

La Commission, présidée par l’ex-cheffe syndicale Régine Laurent, a notamment proposé la création d’un «ange gardien» agissant comme un «chien de garde» qui aurait des pouvoirs de sous-ministre afin de superviser le réseau et d’éviter les manquements.

«Nous saluons les travaux de cette Commission. Ceux-ci ont permis de mettre en évidence l’importance de créer un cercle de bienveillance autour des enfants et des jeunes», ont indiqué les directeurs dans un communiqué diffusé vendredi.

Écoutez l'entrevue avec Assunta Gallo, Directrice régional DPJ/DP CIUSSS-du-Centre-Sud-de-l'île de Montréal: 

Ceux-ci, à la tête des DPJ aux quatre coins du Québec, ont également remercié les intervenants qui ont pris part à la commission Laurent.

Ils ont dit attendre «avec confiance et espoir» le rapport final de la commission, qui sera déposé le 30 avril 2021. Il devait être déposé le 30 novembre dernier, mais en octobre dernier la date a été repoussée au printemps en raison de retards accumulés causés par la pandémie.