/news/coronavirus

Recréer quand même la magie de Noël

Jean-François Racine | Journal de Montréal

Beautiful Christmas gift boxes on floor near fir tree in room

Photo Adobe Stock

Malgré la volte-face du gouvernement, plusieurs familles vont user d’imagination afin de vivre un temps des Fêtes joyeux et animé, avec une multitude d’activités différentes.

Même s’ils sont déçus de l’annulation des rassemblements familiaux à Noël, un grand nombre de Québécois ne sont pas surpris de la décision annoncée jeudi. 

• À lire aussi: Des anges gardiens soulagés

• À lire aussi: Pandémie: «Les trois prochains mois vont être les pires»

• À lire aussi: Pas de rassemblements durant les Fêtes en zone rouge

Bien des parents vont essayer d’abord de créer un peu de magie. 

« On veut organiser une chasse au trésor pour les enfants et laisser tomber le souper traditionnel, explique Catherine Pouliot-Bernard, de Neuville, près de Québec. Notre plan c’est d’en profiter dans notre bulle familiale et on s’estime très chanceux. On a une pensée pour ceux qui sont seuls ». 

Ski, patin et randonnée devraient aussi occuper la famille.

La mère de trois enfants qui travaille en éducation savait que le rassemblement habituel d’une quinzaine de personnes n’aurait pas été possible. 

« J’ai deux frères. Je choisis lequel ? », dit-elle en riant.

Des possibilités

« Désormais, il n’y a pas d’ambiguïté. C’est clair et on n’a pas à choisir », ajoute son conjoint, Jérôme Samson. 

Ailleurs dans le Vieux-Québec, une autre famille se prépare un Noël plus musical et électronique.

« La grand-mère de ma conjointe a 99 ans. On veut la protéger. On était préparé à ça et on s’y attendait depuis longtemps », affirme Henri Bernatchez.

Ses proches sont aussi très actifs sur Facebook Messenger, et l’un de ses fils possède une chaîne YouTube, Drummer Edouard, pour diffuser ses exploits à la batterie.

« On va essayer d’organiser des événements virtuels, en direct et interactifs. Les gens participent bien. J’ai acheté de l’équipement, et il y a plein de possibilités. On va arriver à s’amuser », ajoute le père de famille, lui-même trompettiste et musicien.