/news/currentevents

Un homme rénove sa maison avec des portes et fenêtres volées sur des chantiers

Maxime Deland

PHOTO COURTOISIE

Un homme de Lanaudière aurait remplacé la quasi-totalité des portes et fenêtres de sa maison en allant les voler sur des chantiers de construction résidentiels près de chez lui.

En revanche, les policiers ont saisi le matériel volé, laissant du même coup sa résidence dénudée de portes et de fenêtres.

L’histoire aurait très bien pu faire l’objet d’un épisode de la populaire série «Les Bougon, c’est aussi ça la vie!».

Plusieurs chantiers de Saint-Lin–Laurentides – une municipalité qui connaît un boom résidentiel – étaient la cible de vols de matériel au cours des dernières semaines.

Une enquête a donc été amorcée par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ).

À la suite de diverses démarches, les enquêteurs sont parvenus à cibler une résidence en rénovation. Une perquisition a donc été effectuée le 1er décembre.

PHOTO COURTOISIE

Croyant retrouver quelques portes ou fenêtres volées, les enquêteurs ont eu droit à une petite surprise en arrivant sur les lieux.

«La grande majorité des portes et des fenêtres de la résidence avaient été volées sur des chantiers du secteur», a rapporté le sergent Jean-Raphaël Drolet, porte-parole de la SQ.

Divers autres objets, dont du bois, auraient été découverts dans la résidence en rénovation. Le matériel avait également été dérobé sur des chantiers de construction, a fait savoir la SQ. La résidence en question a d’ailleurs dû être partiellement placardée quand la police est partie avec les portes et fenêtres.

«Une personne a été rencontrée par les enquêteurs à la suite de la perquisition», a confirmé le sergent Drolet.

Toutefois, aucune arrestation n’a encore eu lieu.