/news/currentevents

Incendie à Saint-Rémi: un local de production de télé et un organisme communautaire détruits

Étienne Paré | Agence QMI et TVA Nouvelles

Un incendie a ravagé vendredi soir plusieurs locaux dans un centre commercial de Saint-Rémi, en Montérégie, dont un organisme communautaire et des espaces qui servaient à la production du populaire téléroman «5e rang».

  

L’équipe de tournage de l’émission de Radio-Canada occupe quelques locaux dans ce centre commercial de la rue Lachapelle, dont un qui fait partie de la portion ayant dû être démolie par les pompiers dans la nuit de vendredi à samedi pour empêcher la propagation des flammes.

On ne sait pas pour l’instant si les tournages de «5e rang» sont compromis.

Chose certaine, les activités de l’organisme Vents d’espoir, qui vient en aide aux traumatisés crâniens de la région, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

«On est à la recherche d’un nouveau local et on fait appel à la générosité du public pour remonter la pente», a confié Chantal Monière, adjointe administrative pour Vents d’espoir.

Trouver un nouveau centre de jour ne sera pas chose simple pour l’organisme, puisque le prochain a besoin d’être déjà adapté pour une clientèle handicapée et d’être assez vaste pour accueillir le plus de personnes possible à la fois.

Vents d’espoir cherche aussi à remplacer tout l’équipement qui a disparu dans le brasier vendredi, comme des fauteuils roulants ou du matériel orthopédique.

Les pompiers ont été appelés sur place vendredi soir vers 22 h, selon France Pépin, qui a vu sa friperie être ravagée par l’incendie alors qu’elle était allée chercher des sacs de vêtements devant son commerce.

«Vers 3 h du matin, les pompiers n’ont pas eu le choix de faire un espace coupe-feu, c’est-à-dire de détruire les six commerces au centre pour protéger les boutiques aux extrémités», a-t-elle témoigné.

D’après Mme Pépin, personne ne se trouvait dans le centre commercial quand les premières flammes se sont fait voir.