/regional/troisrivieres/mauricie

Premiers vaccins le 21 décembre en Mauricie

La vaccination contre la COVID-19 s'amorcera le 21 décembre en Mauricie et au Centre-du-Québec.

La population devra faire preuve de patience puisque la vaccination se fera de manière graduelle. Le nombre de doses disponible pour la région par semaine n'est pas connu pour le moment.

Les groupes plus vulnérables seront priorisés, notamment les personnes en perte d'autonomie dans les 27 CHSLD de la région et dans les ressources intermédiaires.

Les travailleurs du réseau de la santé en contact avec les usagers de CHSLD seront aussi vaccinés en premier. Par la suite, le vaccin sera disponible pour les personnes vivant en résidence privée pour aînés.

«Les résidents des CHSLD seront vaccinés dans leur milieu de vie. Parallèlement, les travailleurs de la santé, qui sont en contact direct avec les résidents, seront vaccinés dans les sites de vaccination contre la COVID-19 du territoire», a fait savoir Julie Michaud, agente d’information du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Deux sites de vaccination ont été ciblés et sont en attente d'autorisation, dont un en Mauricie et un autre au Centre-du-Québec.

La direction de la santé publique régionale assure que la région compte assez de personnel pour les premières étapes de la vaccination. La directrice, la Dre Marie-Josée Godi, invite les personnes qui ont de l'expérience à postuler sur le site jecontribue pour aider à la campagne massive de vaccination qui aura lieu au cours des prochains mois.

Des chirurgies reportées

Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec a soumis mardi son plan de délestage au ministère de la Santé. Des chirurgies dans les établissements sont déjà annulées.

Le nombre d'opérations reportés en raison de la COVID-19 sera dévoilé cette semaine.

Par ailleurs, l'unité COVID-19 fonctionne à plus de 80 % de sa capacité. Dans la région, 61 personnes sont hospitalisées, dont sept dans un état critique.

Cinq personnes infectées ont été prises en charge dans une unité de l'Hôpital Hôtel-Dieu d'Arthabaska à Victoriaville pour éviter un débordement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.