/news/coronavirus

Saguenay : 10 fêtards reçoivent la visite des policiers

La police de Saguenay signale qu’elle est moins tolérante et plus prompte à remettre des amendes dans des rassemblements illégaux, comme elle l’a fait dans la nuit de mardi en mettant fin à un party de 10 personnes à Lac-Kénogami.

L’interdiction des rassemblements privés et les règles de la zone rouge sont maintenant bien connues et les gens qui persistent à se rassembler devraient se savoir en infraction, fait valoir le service de police. Ainsi, il y a moins de place pour la sensibilisation, même si les agents de la paix continuent de faire preuve de jugement en fonction de la situation.

«Il y a eu un changement d’approche depuis la semaine passée, mardi, où l’on a envoyé un communiqué de presse signalant qu’on allait resserrer les mesures, mais évidemment, chaque événement est étudié. Il y a eu des interventions où on a donné des avertissements seulement, il y en a eu plusieurs. Sauf qu’il y a certaines situations où on ne peut pas passer à côté», souligne le porte-parole du Service de police de Saguenay (SPS), Bruno Cormier.

C’est ce qui s’est produit dans la nuit de mardi à mercredi, quand le SPS a reçu une dénonciation citoyenne à propos d’un regroupement de plusieurs personnes dans un domicile de la rue Cumulus, dans le secteur de Lac-Kénogami, au sud de Jonquière.

À leur arrivé, il y avait 10 jeunes adultes âgés de 17 à 25 ans qui étaient réunis et «festoyaient». Pourtant, une seule de ces personnes habitait réellement à cet endroit. En raison de la situation épidémiologique au Saguenay, ce type de réunion est interdite.

Même si les individus sur place ont collaboré aux demandes des policiers, ces derniers ont rédigé des rapports d’infraction. Ces rapports seront remis à un procureur, qui décidera si des amendes seront remises. Chaque personne s’expose à une amende de 1546$.

Rappelons que la COVID-19 a fait 154 victimes au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.