/news/coronavirus

Enfin un vaccin après 9 mois confinée à sa chambre

Gloria Lallouz, la première personne à recevoir le vaccin de Pfizer et BioNtech à Montréal, s’est adressée aux médias présents peu après avoir reçu l’injection qui changera son quotidien, rendu très difficile en raison du confinement. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Mme Lallouz, 78 ans, réside au CHSLD des Maimonides de Côte-Saint-Luc. Elle s’est dite soulagée d’avoir reçu la première de deux doses du vaccin anti-COVID. 

La maladie a fait de nombreuses victimes dans ce CHSLD de 387 lits. Mme Lallouz a souligné avoir perdu des amis en raison de la maladie, un coup dur pour elle. 

La dose de vaccin qu’elle a reçue lui apporte beaucoup d’espoir pour la suite des choses. 

«C'est tout!, s'est d'abord exclamée la septuagénaire au moment de recevoir la première dose du vaccin de Pzfizer/BioNTech. L'aiguille rentre gentiment, mais tu sens un petit ''[piquement]'' au commencement, mais après ça rien du tout.» 

La dame a été vaccinée à 12h40 par Hossein Mansouri, un infirmier autorisé et employé du CHSLD. 

«Je me sens très très bien! Je suis tellement heureuse! J’espère que tout le monde puisse recevoir le vaccin! C’est important pour continuer de vivre. Vivre comme ça [en confinement], ce n’est pas bon! Je suis restée dans ma chambre depuis huit mois, sans sortir, même dans les couloirs! Je me protège très très bien parce que je veux rester en santé», a-t-elle dit aux médias présents. 

Presque 100% des résidents de ce CHSLD devraient recevoir le vaccin. Environ 30% à 35% des employés ont accepté d’être inoculés.

Un autre des résidentes à avoir été vaccinée en cours d'après-midi a affirmé «être très heureuse d'avoir pu recevoir le vaccin».

«C'est très important de le recevoir, raconte-t-elle après coup. C'est très important pour tout le monde partout sur Terre, car nous devons voir ce que nous pouvons faire pour résoudre le problème qui existe.»

La dame a par la suite indiqué qu'elle comptait se reposer avant d'aller à sa séance de physiothérapie. Elle mentionnait aussi attendre la visite d'un ami en cours de journée.

Le ministre de la Santé a assuré qu’un tel taux n’était pas inquiétant et que plusieurs travailleurs de la santé souhaitent simplement attendre pour se faire une idée sur le vaccin pour finalement se faire vacciner. 

Environ 150 bénéficiaires devraient se faire vacciner à cet endroit ce lundi. 

De son côté, José Mansouri, un infirmier du CHSLD des Maimonides de Côte-Saint-Luc, a dit être «excité» d'assister «à la victoire de la science».

«Finalement nous avons pu recevoir des doses du vaccin ici et je suis le premier à avoir administré le vaccin à quelqu'un à Montréal», s'est-il réjouit.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.