/news/coronavirus

Mauricie: une éclosion dans un autre CHSLD

Le CHSLD Saint-Maurice, à Shawinigan, est confronté à une éclosion de COVID-19, ce qui fait le deuxième CHLSD touché par la deuxième vague en Mauricie–Centre-du-Québec.

Pour le moment, seule l'unité prothétique, qui héberge des résidents avec des troubles cognitifs sévères, est touchée.

Or, la chambre de Sylvain Gentes est située à l'étage en dessous, et le résident immunosupprimé n’est pas rassuré.

«Je l'ai su par l'entremise d'employés. La direction fait fi de l'information. Elle nous cache tout», a-t-il confié.

La COVID-19 frappe aussi le CHSLD Frédérick-George-Heriot, à Drummondville. Des résidents de deux unités sont infectés.

Conditions dénoncées 

C’est dans ce contexte que des travailleurs de la santé ont manifesté lundi à Victoriaville. Ils dénonçaient une fois de plus la mobilité de main-d'œuvre et l'arrêté ministériel, qui force des employés à temps partiel à travailler à temps complet et à aller dans des résidences privées touchées par la COVID-19.

«Le gouvernement devrait demander l'aide de la Croix-Rouge et de l'armée», a commenté Pascal Bastarache, président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et des métiers.

Vers la guérison au Centre l’Assomption
Pendant ce temps, le Centre L'Assomption, à Saint-Léonard-d'Aston, reprend le dessus. La majorité des résidents sont rétablis.

Lundi, les quatre étages de la résidence ont été désinfectés et le seront de nouveau mercredi.

Une seule résidente présente toujours des symptômes sévères. Une employée est également aux soins intensifs sous respirateur artificiel.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.