/finance/homepage

Transat refuse de dévoiler si elle a reçu d’autres offres

Les actionnaires de Transat se prononceront mardi sur la vente du voyagiste à Air Canada. Ils feront leur choix sans savoir si d’autres offres d’achat ont été présentées à Transat. 

• À lire aussi: Achat de Transat par Air Canada: les actionnaires se prononcent

• À lire aussi: Achat de Transat: Air Canada aura presque 60 % des sièges entre Montréal, Paris et Londres

Transat refuse d’indiquer si elle a reçu d’autres propositions d’achat au cours des derniers mois. Par courriel, l’entreprise a laissé savoir que seule une offre jugée «supérieure» à celle d’Air Canada serait dévoilée publiquement.

«La convention d’arrangement prévoit que si nous recevons une offre et que le conseil la juge supérieure, nous l’annonçons par voie de communiqué», a indiqué Christophe Hennebelle, porte-parole de Transat.

À la veille du vote des actionnaires, plusieurs observateurs dénoncent le manque de transparence de Transat qui pourrait exclure des offres d’achat sans les dévoiler publiquement.

«Il y a une offre d’Air Canada, mais il pourrait y en avoir d’autres, a expliqué Michel Nadeau, expert-conseil à l’Institut sur la gouvernance. Dans ce contexte-là, les actionnaires ont droit de savoir. Le conseil d’administration devrait informer les actionnaires de leurs alternatives et de toutes les possibilités qui s’offrent à eux.»

Le premier ministre du Québec, François Legault, ne s’est pas fait avare de commentaires sur la situation à Transat, compagnie qu’il a cofondée en 1987.

«J’hais ça, personnellement, voir ce qui arrive avec Air Transat», a-t-il lancé à Mario Dumont sur les ondes de QUB radio, lundi.

En raison de la concurrence féroce d’Air Canada Rouge, «c’est pas nouveau que ce soit un peu difficile chez Air Transat, mais l’important c’est d’avoir un Air Canada fort avec un vrai siège social à 100 %, idéalement, pas à 80 %, à 100 %, qui parle français, parce qu’il y a beaucoup d’anglophones au siège social d’Air Canada, pis qu’il y ait un peu de bleu dans leurs avions, c’est ce que j’ai dit aux dirigeants d’Air Canada. On avait Air Transat qui était bleu, Air Canada qui était rouge, j’aimerais ça voir un peu de bleu dans leurs avions et dans le marketing d’Air Canada», a-t-il déclaré, en rappelant au passage qu’Air Canada est «une compagnie québécoise.

Le vice-président aux affaires juridiques de Transat, Bernard Bussières, a souligné que l’un des critères fondamentaux d’analyse au Canada, en vertu de la loi, est celui de l’«intérêt national».«Cela est laissé à la discrétion [du gouvernement], alors c’est pourquoi c’est, je dirais, un peu plus compliqué», a-t-il fait savoir.Ottawa pourra-t-il trancher d’ici le 9 février, date butoir que s’est fixée la Commission européenne? «Nous avons bon espoir que le Canada rendra aussi sa décision dans le cadre de l’échéancier qui est devant nous.»

Le Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) exige que Transat soit plus transparente.

«Dans la situation actuelle, le conseil d’administration devrait signifier aux actionnaires l’ensemble de toutes les offres reçues», a revendiqué Willie Gagnon, directeur du Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires. Il est de la responsabilité du conseil d’administration de veiller au traitement équitable de toutes les parties intéressées dans le dossier.»

Une autre offre ?

Parmi les gens d’affaires qui ont déjà manifesté leur intérêt pour acheter Transat, seul Pierre Karl Péladeau semble toujours en lice.

«Monsieur Péladeau suit de près la situation, comme plusieurs. Cela dit, juridiquement, il ne lui est pas possible de la commenter», a laissé savoir, par courriel, le bureau de l’homme d’affaires.

En octobre dernier, M. Péladeau avait confié être toujours intéressé à assurer la pérennité de Transat en investissant à titre personnel.

Les hommes d’affaires Dominik Pigeon et Vincent Chiara ont déjà confirmé qu’ils n’allaient pas déposer d’offre pour acheter Transat.

Le vote des actionnaires de Transat sur la proposition de 190 millions $ d’Air Canada aura lieu mardi matin.

Avec la collaboration de Sylvain Larocque