/news/currentevents

Le magnat de la mode Peter Nygard arrêté à Winnipeg

Photo d'archives, Agence QMI

L’ancien magnat de la mode Peter Nygard a été arrêté à Winnipeg, au Manitoba, à la demande des autorités américaines en raison d’allégations d’exploitation sexuelle.

• À lire aussi: Deux fils de Peter Nygard portent plainte contre lui pour viol arrangé

• À lire aussi: La société de Peter Nygard, accusé d'agressions sexuelles, perquisitionnée à New York

Interpellé lundi par la Gendarmerie royale du Canada et la police de Winnipeg, le richissime homme de 79 ans est détenu en vue d’être extradé au sud de la frontière.

Il a comparu mardi à Winnipeg dans le cadre de son processus d’extradition. Il restera incarcéré tant qu’une demande de libération sous caution n’aura pas été entendue au mois de janvier. Son avocat a demandé une ordonnance de non-publication, qui a été refusée par le tribunal.

Peter Nygard fait face à la justice à New York pour des affaires d’exploitation sexuelle impliquant de nombreuses femmes et adolescentes sur une période de plusieurs décennies. Neuf chefs d’accusation ont été déposées contre lui, notamment pour trafic sexuel et fraude.

En février, les autorités américaines ont effectué une perquisition au siège social de sa compagnie à New York dans le cadre de cette affaire. Il avait alors annoncé qu’il démissionnait de son poste à la tête sa compagnie portant son nom et qu’il allait vendre ses actions, selon CNN.

«Pamper Parties»

Celui qui a fait fortune dans la mode profitait de sa richesse et de sa célébrité pour leurrer des femmes et des personnes mineures en vue d’avoir des relations sexuelles, selon les procureurs de Manhattan.

Il aurait embauché des femmes qui étaient payées à même les fonds de son entreprise en tant qu’assistante ou mannequin pour avoir de relations sexuelles avec lui ou pour recruter d’autres femmes, selon le «New York Post» qui cite la poursuite.

Peter Nygard les emmenait un peu partout dans le monde, notamment dans ses luxueuses propriétés des Bahamas, de la Californie et du Canada.

Il organisait même des «Pamper Parties», des fêtes ponctuées de banquet, d’alcool et de service de spa dans son domaine de Marina del Ray, en Californie, pour les jeunes proies qu’il tentait d’attirer, a mentionné le «New York Post» .

Le couturier a eu de nombreux démêlés avec la justice dans le passé.

Peter Nygard est poursuivi au civil par des dizaines de femmes qui l’accusent de les avoir agressées sexuellement.

Même ses deux fils ont porté plainte contre leur père, qui aurait arrangé des viols avec sa conjointe, alors qu’ils étaient mineurs.

Dans la plainte enregistrée à New York en août, les deux citoyens américains ont allégué que leur père avait demandé à sa petite amie, une «travailleuse du sexe» reconnue, d’avoir un rapport sexuel avec eux, afin d’en faire «des hommes», parce qu’ils étaient encore vierges, alors qu’ils n’avaient pas consenti à la relation.