/news/coronavirus

Les grands volumes du vaccin Pfizer / BioNTech attendus au printemps au Québec

Québec travaille d’arrache-pied afin de mettre en place la plus importante campagne de vaccination de la province, en préparant les centres de vaccination, les formations dédiées au personnel, et toute la logistique nécessaire afin d’immuniser la population contre la COVID-19.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Un feu roulant de vaccination à Québec

• À lire aussi: Un taux de vaccination de 70% serait excellent, disent des experts

Si les premières doses de vaccins sont déjà arrivées et la vaccination est déjà commencée à Montréal et à Québec, c’est au printemps que le test de l’efficacité se tiendra. 

Les très grands volumes de vaccins devraient arriver en avril, mai, et juin, a expliqué en entrevue avec Mario Dumont le grand responsable de l’opération vaccination au Québec, Daniel Paré.

«On veut être prêts quand les grandes quantités de vaccins vont arriver. [...] C’est le plus grand projet de la prochaine année», lance M, Paré d’entrée de jeu.»

La campagne de vaccination en cours à Montréal et Québec permettra d’organiser toute l’opération d’envergure pour la province. 

«Le but de ces deux sites pilotes, c’est d’en apprendre davantage. On a pris des photos, on a fait des apprentissages pour les partager avec les autres établissements pour nos futurs sites de vaccination», explique Daniel Paré. 

Il soutient qu’aucune surprise ou ajustement majeur n’est apparu, hormis peut-être des gants un peu rigides à porter lors de la manipulation. «Les rumeurs sont bonnes! Quand je vous parle d’apprentissage, ce sont des choses que l’on partage. Je vous rassure on a d’autres moyens pour faire face à cette petite problématique», soutient-il. 

Le grand défi avec le vaccin Pfizer, c’est qu’il doit être donné au site où il est livré. 

«On ne peut pas les déplacer. On doit vacciner nos gens aux endroits où sont livrés les vaccins. Ça nous amène un défi logistique. C’est pour ça qu’on vaccine nos usagers du site, et les employés.»

Des sites partout au Québec

Par ailleurs, les gens des régions pourront eux aussi bénéficier du vaccin sans avoir à faire plusieurs heures de route. Des sites dédiés seront présents dans chaque région du Québec. 

Déjà, dès la semaine prochaine, une vingtaine de sites devraient être fonctionnels. «Il va y avoir au moins un site par région, en majeure partie, c’est ce qu’on vise», assure le responsable du déploiement. 

Si Québec a été capable de vacciner près de 250 000 personnes par semaine contre la grippe, Daniel Paré confirme que tout est mis en place pour dépasser cet objectif avec le vaccin contre la COVID. 

«C’est un grand marathon, il va falloir qu’on se déploie de manière bien orchestrée, bien organisée, avec l’arrivée des doses partout sur le territoire.»

***Voyez son entrevue dans la vidéo ci-dessus. ****

Dans la même catégorie