/news/coronavirus

La COVID-19 n’affecte que très peu les nourrissons

La COVID-19 ne semble pas beaucoup affecter les nourrissons, selon une nouvelle étude du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal.

Cette recherche rétrospective menée par la Dre Fatima Kakkar, aussi professeure adjointe à l’Université de Montréal, «montre que la plupart des nourrissons infectés par le SRAS-CoV-2 qui ont été vus en consultation externe ou hospitalisés se sont rapidement rétablis et ont eu une maladie très bénigne», selon un communiqué publié par le CHU Sainte-Justine, mercredi.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«En général, les nourrissons atteints se portent étonnamment bien», a-t-on précisé.

Par exemple, dans 89 % des cas, l’infection était mineure. De plus, aucun des bébés infectés n’a eu besoin d’oxygène ou de ventilation artificielle.

«Nous ignorons encore comment les nourrissons sont protégés contre les maladies graves, a déclaré la Dre Fatima Kakkar. On mène actuellement d’autres études afin de comprendre les différences entre la réponse immunitaire au SRAS-CoV-2 chez les nourrissons et chez leurs parents.»

Les bébés étudiés avaient été diagnostiqués pour une infection grave par ce coronavirus à Montréal durant la première vague de la pandémie, du 14 février au le 31 mai dernier.

Cette étude a été publiée mardi dans la revue scientifique «JAMA Network Open».