/news/coronavirus

Des constats d'infraction distribués dans un party illégal à Québec

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Plusieurs personnes ont reçu des amendes pour s’être rassemblées illégalement dans une résidence de Québec samedi soir, alors qu’elles avaient été averties quelques heures plus tôt. 

«On a eu une première plainte en vertu de la loi sur la santé publique sur le boulevard Sainte-Anne en début de soirée samedi, où on a averti des gens. Puis, on a reçu un second appel pour se rendre au même endroit quelques heures plus tard», explique le lieutenant Yannick Berrouard du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Lors de cette seconde intervention, il y a eu une «totale non-collaboration». C’est donc à ce moment que les policiers ont demandé un télémandat avant de remettre trois constats d’infractions en vertu du décret de la Santé publique.

Chaque individu devra payer la coquette somme de 1 543$ pour cet écart de conduite.

«Quand tu interviens une première fois et qu’ils ne comprennent pas... Un moment donné, il va falloir qu’ils comprennent», laisse entendre le lieutenant.