/regional/quebec/quebec

Véritable mère Noël: elle livre des cadeaux à des familles démunies de Québec

Photo Didier Debusschere

Déterminée à semer le bonheur autour d’elle après avoir tout perdu dans la dernière année, une femme de la région de Québec livre des cadeaux à 31 familles dans le besoin en décembre. 

«C’est comme un calendrier de l’avent ! J’ai décidé d’aider une famille par jour avec de la nourriture, des jouets ou des vêtements», explique Marie-Andréa Bérard, la femme à l’origine du projet.

Originaire de Sainte-Brigitte-de-Laval, Mme Bérard a lancé une campagne avec un objectif de 1500 $ pour financer son projet à la mi-novembre, sur la plateforme GoFundMe.

Elle en a finalement reçu un peu moins de 1200 $, mais elle a pu recueillir un grand nombre de dons matériels.

Une année difficile

De Québec à Trois-Rivières, une trentaine de familles dans le besoin ont été trouvées via des groupes spécialisés sur les réseaux sociaux.

Mme Bérard a pris le temps de discuter avec chacune d’entre elles pour apprendre à les connaître et découvrir ce qui leur ferait plaisir.

Elle a même profité des rares journées où elle était libre pour offrir des cartes-cadeaux à l’organisme Lauberivière, un refuge pour les personnes itinérantes.

«C’est la première fois que je fais ça. J’ai eu 40 ans cette année et j’ai tout perdu : emploi, maison, conjoint. J’ai eu une année très difficile», raconte la bonne samaritaine, qui voulait « rendre décembre magique » pour le plus grand nombre de personnes.

«En novembre, je cherchais un moyen pour me sortir de ce cycle infernal pour arrêter d’être centrée sur mes petits problèmes. Je me suis dit qu’en rendant une famille heureuse par jour en décembre, qui vit des problèmes plus importants que moi, ça m’apporterait aussi beaucoup de bonheur», poursuit-elle.

Bonne décision

Du bonheur et de la gratitude, elle en a eu à la tonne.

Durant tout le mois de décembre, des sourires fendus jusqu’aux oreilles – derrière le masque –, des « merci beaucoup ! » et des larmes de joie ont animé son quotidien.

Dès son premier don, elle a su qu’elle avait pris la bonne décision.

«La maman m’a demandé d’acheter un habit de neige pour que sa petite fille puisse profiter de l’hiver, elle n’avait que des bottes. Quand je suis allée lui porter un habit neuf, elle n’en revenait pas. Elle pleurait à chaudes larmes!», se rappelle Mme Bérard.

«J’avais vraiment besoin de faire quelque chose pour mon prochain. Honnêtement, je ressens énormément de gratitude, c’est fou ce que ça fait en dedans de moi», souffle-t-elle, invitant ceux qui le peuvent à faire de même.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.