/news/coronavirus

«Il va falloir vacciner beaucoup plus rapidement et massivement» - Dr Karl Weiss

La campagne de vaccination qui a débuté le 14 décembre dernier au Québec devrait aller beaucoup plus rapidement pour protéger notamment le personnel de la santé et assurer la continuité des soins de santé dans la province. 

• À lire aussi: 2546 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronvirus

• À lire aussi: Israël vise la double vaccination pour deux millions d'habitants d'ici fin janvier

Selon le Dr Karl Weiss, microbiologiste-infectiologue à l’Hôpital général juif, la vaccination de ces travailleurs essentiels de première ligne est ce qui permettra de réellement mettre un frein à la crise sanitaire actuelle.

«Si on compare le Canada à des pays comme la Grande-Bretagne et les États-Unis, proportionnellement, ils ont vacciné quatre fois plus que nous. Si on se compare au pays qui a le plus vacciné sur la planète actuellement, Israël, ils ont vacciné 40 fois plus que nous. Ils ont vacciné tous les travailleurs de la santé en 48 heures, plus de 300 000 personnes, pour un total de 1 million de personnes. Aux États-Unis, ils ont vacciné 4 millions de personnes», précise l’expert. 

Au Québec, 30 473 personnes ont été vaccinées en 21 jours, et nous avons reçu 88 000 doses.

«On n’a pas même pas utilisé toutes nos doses», déplore le Dr Weiss. 

Québec a d’ailleurs changé le déroulement de sa campagne de vaccination pendant le temps des Fêtes. Au lieu de garder la 2e dose en réserve, toutes les doses sont désormais utilisées, et aucune n’est réservée pour une deuxième dose.

«Je pense que dans le contexte, plus on vaccine de gens, et mieux ça va être, au moins pour les personnes à risque et les travailleurs de la santé. Dans mon propre service de maladies infectieuses à l’Hôpital juif, on n’a pas encore été vaccinés, alors on se pose des questions», relève-t-il. 

Il souhaite ardemment que la vaccination s’accélère. 

«Il va falloir vacciner beaucoup plus rapidement et massivement. Une fois que les travailleurs de la santé et les gens de plus de 70 ans seront vaccinés, soit 1,7 million de personnes on aura le plus gros impact sur les hospitalisations, les décès, et ça permettra de garder les travailleurs de la santé en santé. Pour y arriver, on ne peut se contenter de vacciner 3000 personnes par jour, parce qu’on en aura pour des années», explique-t-il. 

Doses massives au printemps 

En entrevue à Mario Dumont le 15 décembre dernier, le grand responsable de l’opération vaccination au Québec, Daniel Paré, indiquait que les très grands volumes de vaccins devraient arriver en avril, mai, et juin.

«À ce jour, on a utilisé 32% des doses livrées et fournies au Québec et en théorie, le gouvernement fédéral devrait nous dire combien de nouvelles doses on devrait recevoir par province chaque semaine.»

«Des pays qui ont commencé après nous, comme l’Allemagne, sont en train de nous rattraper et je peux vous parier que d’ici une semaine, l’Allemagne sera loin devant», conclut-il. 

Dans la même catégorie