/finance/homepage

WestJet vend quatre de ses avions Boeing à Amazon

Le transporteur canadien WestJet a vendu quatre avions de sa flotte au géant américain du commerce en lige Amazon.

L’entreprise de Calgary a confirmé mardi la vente de ses quatre Boeing 767-300, se réjouissant que les appareils aient «trouvé un toit avec Amazon».

«La flotte de Boeing 767 a joué un rôle initial important dans la mise en place de notre succès transatlantique», a-t-on fait savoir par une déclaration transmise par courriel tout en précisant qu’ils ont été retirés au profit des Boeing 787 Dreamliners.

Le montant de la transaction n’a toutefois pas été précisé.

«Les quatre avions achetés à WestJet en mars sont actuellement en cours de conversion de passagers à avions cargo et rejoindront le réseau d'Amazon Air en 2021», a fait savoir l’entreprise américaine dans un communiqué, mardi.

Rappelons que la pandémie a eu une incidence désastreuse dans l’industrie du tourisme et de l’aviation puisque plusieurs appareils ont dû être cloués au sol en raison des fermetures des frontières.

Comme d’autres transporteurs, WestJet a dû suspendre ses vols commerciaux internationaux, incluant aux États-Unis, dès mars. On parle de quelque 600 vols par jour. Elle a aussi fait des mises à pied, soit environ 10 000 de ses 14 000 employés en raison du fort ralentissement de ses activités.

En mars 2019, la flotte de WestJet comptait 175 appareils dont des Boeing Dreamliner, des Boeing 767 et des Bombardier Q400. Aujourd’hui, l’entreprise dispose de 181 avions.

Au total, onze appareils Boeing 767-300 ont été acquis par Amazon, dont sept du transporteur américain Delta. L’entreprise a précisé que c'est la première fois qu’elle achète des avions, elle qui se contentait de les louer auparavant.

Il faut dire que si le secteur aérien a écopé à cause de la crise sanitaire, le commerce en ligne a dû faire face à une explosion de la demande.

«Notre objectif est de continuer à livrer aux clients à travers les États-Unis comme ils l'attendent d'Amazon, et l'achat de notre propre flotte d’avions est une étape naturelle vers cet objectif», a déclaré Sarah Rhoads, vice-présidente d'Amazon Global Air.

«Avoir un mélange d'avions loués et achetés dans notre flotte croissante nous permet de mieux gérer nos opérations, ce qui nous aide à tenir le rythme dans la réalisation des promesses faites à nos clients», a-t-elle ajouté.