/news/currentevents

Drame de Laval: la Commission des droits de la personne enquête

«Choquée» par la mort atroce de la fillette de 7 ans dimanche à Laval, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a déclenché une enquête pour déterminer si les droits de l’enfant ont été lésés.

• À lire aussi: Mort atroce à Laval: la fillette avait été rencontrée par la DPJ

• À lire aussi: «On ne croit pas que ça peut arriver chez nous»

• À lire aussi: Mort atroce d'une fillette de 7 ans à Laval

Cette initiative vise notamment à «éviter qu’une telle situation se reproduise» dans le futur.

«Au terme de son enquête, si elle a raison de croire que les droits de l'enfant ont été lésés, la Commission fera des recommandations à toutes les instances concernées, selon les constats», a indiqué la Commission des droits de la personne dans un communiqué émis mardi.

Comme pour toute enquête de la Commission, le déroulement de celle-ci n'est pas public.

Aucune entrevue ne sera accordée sur le sujet, a prévenu la Commission des droits de la personne.

Rappelons qu’une fillette de 7 ans est morte dans d’atroces souffrances, dimanche après-midi, dans la résidence familiale du quartier Chomedey, à Laval.

Bien que la police privilégiait au départ la thèse du meurtre à la suite de maltraitance extrême, elle n’exclut désormais pas la thèse de la négligence criminelle causant la mort.

Le corps de la fillette portait des marques de brûlures et présentait de nombreuses ecchymoses lorsqu’elle a été trouvée.

Elle a malheureusement rendu l’âme à l’hôpital.

Selon TVA Nouvelles, la fillette était «connue» de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Six témoins ont été rencontrés par les policiers dans ce dossier, mais aucune arrestation n’a encore été effectuée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.