/news/currentevents

Mort d'une fillette de 7 ans: la police demande l'aide du public

Le Service de police de Laval suscite l’aide du public dans le dossier de la mort atroce d’une fillette de 7 ans à Laval, la fin de semaine dernière.

«Dans le cadre de l’enquête sur le décès d’une fillette de 7 ans, survenu sur la rue Le Boutillier à Laval, les enquêteurs du SPL sollicitent toute personne qui détiendrait de l’information en lien avec cet événement», peut-on lire dans un gazouillis publié mercredi après-midi.

• À lire aussi: Drame de Laval: la Commission des droits de la personne enquête

• À lire aussi: Mort atroce à Laval: la fillette avait été rencontrée par la DPJ

La police a reçu l’appel d’urgence vers 14h30, dimanche. À l’arrivée des intervenants, le corps inanimé de l’enfant portait des marques apparentes de brûlures et d’ecchymoses.

Six personnes devaient être rencontrées par les enquêteurs au cours des dernières heures et un interprète a été embauché en raison d’une barrière linguistique qui compliquait leur travail. La famille parle le dari, un dialecte persan.

La Direction de la protection de la jeunesse a rencontré la fillette l’automne dernier à la suite d’un signalement strictement de l’ordre comportemental, même que les parents auraient pu être ceux ayant initié le contact avec la DPJ.

Enfin, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a déclenché une enquête pour déterminer si les droits de l’enfant ont été lésés.

Selon nos informations, la fillette portait des marques de brûlures sur 80% de son corps ainsi que d’autres blessures qui auraient été causées par des sévices.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.