/buzz/homepage

Elle se fait voler sa voiture au moment d'aller accoucher

Agence QMI

Une femme de Fort Saskatchewan, en Alberta, a connu une journée riche en émotion le 30 décembre dernier alors qu'elle s'est fait voler son VUS pile au moment de prendre la route pour aller accoucher à l'hôpital. 

Vers 22h, Stephanie Madigan a commencé à avoir des contractions. Aussitôt, son conjoint, Mark Madigan, a commencé à charger les choses dont aurait besoin le couple pour son séjour à l'hôpital dans leur VUS, a raconté Mme Madigan sur sa page Facebook, avant de répéter son histoire au média Fortsaskonline qui l'a rapportée lundi.

Or, entre deux voyages de chargement, un voleur a profité de l'occasion pour s'emparer du véhicule du couple et prendre la fuite, sous les yeux éberlués de Mark qui a réagi rapidement.

L'homme est entré en coup de vent chez lui, s'est emparé des clés de la seconde voiture du couple et est parti à la poursuite du voleur, qu'il a rattrapé dans un cul-de-sac.

«Il s'est immobilisé, a tenté de le convaincre de baisser sa vitre et a cherché à changer de véhicule [avec le voleur], juste parce qu'il voulait récupérer nos sacs et nos affaires», a raconté Stephanie au Fortsaskonline.

Le voleur, paniqué, a plutôt fui à nouveau, percutant au passage une camionnette.

Le conjoint a alors décidé d'abandonner la poursuite et de laisser la police s'occuper du voleur pour retourner auprès de sa femme et l'amener à l'hôpital.

Malgré ces embûches, Stephanie a pu donner naissance au petit Maximus Cy Madigan, un bébé en pleine forme de 8 lb et 12 oz qui a fait le bonheur de ses parents.

Heureusement pour eux, le personnel de l'hôpital a aussi pu réunir divers biens essentiels, à la fois pour la nouvelle maman et pour son nouveau-né. De nombreux citoyens ont aussi offert leur aide après avoir pris connaissance de l'histoire de Stephanie et Mark.

Quant au VUS, il a finalement été retracé par la Gendarmerie royale du Canada à Red Deer, et le couple s'attendait à pouvoir le récupérer.

«Un type a complètement détruit tout mon plan d'accouchement et toute ma préparation avec un geste égoïste, mais des centaines de personnes se sont unies par la suite pour m'aider et m'appuyer. Si ça ne vous redonne pas foi en l'humanité, je ne sais pas ce qui pourrait y parvenir», a philosophé Stephanie en guise de conclusion sur sa publication Facebook.