/news/usaelection2020

Biden dit avoir envisagé de nommer Bernie Sanders ministre du Travail

Agence France-Presse

Le président élu Joe Biden a déclaré vendredi avoir envisagé de nommer Bernie Sanders, figure de la gauche américaine, comme ministre du Travail, mais avoir convenu avec lui qu'il était plus utile au Sénat.

• À lire aussi: Biden dénonce une «mascarade» dans la distribution des vaccins

• À lire aussi: «Un des jours les plus sombres de notre Histoire»

«J'ai sérieusement considéré de nommer mon ami Bernie Sanders à ce poste», a déclaré le démocrate lors d'une intervention depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware. «Il aurait fait un travail fantastique».

«Étant donné que le contrôle du Sénat par les démocrates ne tient qu'à une voix, Bernie et moi avons convenu» qu'il devait continuer d'occuper son siège de sénateur indépendant du Vermont, a toutefois ajouté Joe Biden. 

«En fait, a-t-il poursuivi, Bernie a dit que nous ne pouvions pas prendre le risque de perdre le contrôle du Sénat dans une élection partielle dans le Vermont.»

Suite à deux scrutins dans l'État de Géorgie mardi, les démocrates disposent de 50 sièges à la chambre haute du Congrès, à égalité parfaite avec les républicains. En vertu de la Constitution, il reviendra à la vice-présidente Kamala Harris de les départager.

Joe Biden, qui a finalement confié le ministère du Travail au maire de Boston Martin Walsh, a assuré qu'il allait travailler «étroitement» avec son ancien rival à la primaire démocrate «afin d'augmenter le pouvoir des salariés et protéger la dignité du travail».

Bernie Sanders, 79 ans, est très populaire chez les progressistes, notamment les plus jeunes, et son soutien entier à la candidature de Joe Biden, alors qu'il avait traîné à le faire pour Hillary Clinton en 2016, a joué un rôle dans la victoire de ce dernier.