/news/culture

Lucasfilm fête ses 50 ans

Toute l’année, les studios de George Lucas, faisant désormais partie de la grande famille Disney, vont souligner leur cinquantième anniversaire.

Fondée le 10 décembre 1971 par George Lucas, la compagnie Lucasfilm a son siège social à San Francisco, en Californie. L'homme souhaite, avec ce nouveau studio, sortir du mode de fonctionnement des «majors», comme il l’avait fait en 1969 en créant American Zoetrope avec Francis Ford Coppola (c’est ce studio qui avait produit «THX 1138», son premier film).

C’est avec Lucasfilm que le scénariste, réalisateur et producteur lance son «American Graffiti» en 1973. Contrairement à «THX 1138», le long métrage obtient du succès, récoltant 140 millions $ US au box-office. Inspiré par «Flash Gordon», Lucas décide alors d’imaginer une histoire de science-fiction, «Star Wars», qui prend l’affiche le 25 mai 1977 avec l’incroyable succès qu’on sait.

La suite... 

Avec des recettes de 75 millions $ US l’année de sa sortie, «Star Wars» permet à George Lucas de continuer la saga, informellement rebaptisée depuis «la saga Skywalker», qui compte désormais neuf longs métrages, le dernier ayant pris l’affiche le 20 décembre 2019. Mais Lucasfilm, incorporé le 12 septembre 1977, ne se limite pas aux films de «La guerre des étoiles».

Ainsi, le cinéaste crée The Star Wars Corporation, Inc. afin de développer l’ensemble des aspects financiers de la franchise. Les produits dérivés – Lucas, qui en avait négocié l’exclusivité des droits avec Fox, est le premier à en faire un tel usage -, les bandes dessinées, les jeux et les suites sont tous gérés par cette filiale. Les millions de dollars permettent à Lucas de développer ses studios comme il l’entend. Il fonde Industrial Light & Magic (ILM), la filiale d’effets spéciaux, Skywalker Sound, sa branche d’effets et montage sonore, LucasArts pour les jeux vidéo, Lucasfilm Animation, THX... et Pixar, compagnie d’animation par ordinateur, vendue à Steve Jobs en 1986 pour cinq millions $ US et cinq millions d’investissements dans la compagnie.

Parallèlement, George Lucas continue ses activités de producteur et de scénariste, notamment sur les «Indiana Jones» pour lesquels il travaille avec son ami, collègue et associé, Steven Spielberg. En 2012, il annonce son intention de prendre sa retraite. Il vend Lucasfilm aux studios Walt Disney la même année pour la somme de 2,2 milliards $ US en liquidités et 1,855 milliard $ US en actions.

Les festivités 

Lucasfilm a annoncé que l’année 2021 serait marquée par les célébrations de ce cinquantenaire. De fait, dès ce mois-ci, les consommateurs verront de nouveaux produits «Star Wars», spécialement créés pour ce demi-siècle.

C’est à la télévision, plus précisément via Disney+, que les fans pourront se régaler. Dès février, la plate-forme de diffusion en continu offrira «The Bad Batch», série dérivée de «The Clone Wars». La troisième saison de «The Mandalorian» y déboulera à la fin de l’année, de même que la nouvelle série «The Book of Boba Fett». Par ailleurs, une toute nouvelle création, une série dédiée à Obi Wan Kenobi sera filmée au cours des prochains mois.

Du côté des romans et des «comics», «The High Republic» transporte, depuis le 5 janvier, les amateurs 200 ans avant les événements de «La menace fantôme» et raconte l’histoire de l’ordre des Jedi.

Ce ne sont donc pas les occasions de se plonger dans la saga qui manqueront au cours de l’année!