/news/coronavirus

Ces zouaves qui pénalisent leur famille

Samedi soir, des Québécois opposés au couvre-feu ont fait connaître leur mécontentement en manifestant notamment à Québec et à Montréal. 

• À lire aussi: Couvre-feu: quelques centaines d'amendes pour la première nuit

Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les manifestants et leur remettre des contraventions. Mario Dumont se désole pour les proches de ces contrevenants. 

«Ils ont fait de petites manifestations. Je ne veux pas les excuser, mais les contraventions sont très chères. Ils vont devoir les payer les 1500$. Ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de payer. Il y a des enfants qui n’auront pas leurs souliers de soccer au printemps parce que leur père ou leur mère a fait le zouave. (...) Ceux qui ne paient pas, ça va devenir un gros montant d’argent qui aura un impact sur le budget familial. Il y a un côté triste pour les conjoints, conjointes, les enfants qui se retrouvent avec un membre de la famille qui est illuminé», formule notre chroniqueur politique. 

*** Voyez l’intégrale de la chronique de Mario Dumont dans la vidéo ci-haut