/news/coronavirus

Les hôpitaux dans une situation «vraiment critique»

Marc-André Gagnon | Bureau parlementaire

Les hôpitaux sont dans une situation « vraiment critique », s’inquiète le premier ministre François Legault, qui demande aux Québécois de limiter leurs contacts avec les personnes de 65 ans et plus au maximum, tant qu’elles ne seront pas vaccinées. 

« On pourra se reprendre après », a souligné le premier ministre, en faisant le point avec les médias pour la première fois depuis l’entrée en vigueur, samedi soir dernier, du couvre-feu de 20 heures. 

La semaine dernière, M. Legault avait demandé une fois de plus aux personnes âgées de rester à la maison, autant que faire se peut. 

Mais l’inverse est aussi vrai, a-t-il rappelé lundi. C'est-à-dire qu'il faut éviter que les plus jeunes contaminent les personnes âgées, qui demeurent les plus vulnérables face à la COVID-19. « 80 % des patients COVID ont 65 ans et plus, puis 95 % des décès, ce sont des personnes qui ont 65 et plus », a répété le premier ministre. 

Si le nombre de nouveaux cas de COVID-19 (1869) annoncé aujourd’hui est moins élevé que les chiffres rapportés depuis plusieurs jours, le Québec déplore tout de même 51 nouveaux décès. « C’est beaucoup de monde », a regretté M. Legault. 

 

Niveau maximum de délestage   

On retrouve désormais plus de 1400 patients infectés par la COVID-19 dans les hôpitaux de la province, ce qui exerce une « pression énorme » sur le réseau. 

« La majorité des hôpitaux au Québec en ce moment se situent au niveau maximum de délestage », a soutenu la sous-ministre adjointe à la Santé, Dre Lucie Opatrny, qui participait au point de presse. 

Malgré tous les efforts déployés actuellement, si la tendance se maintient, plusieurs patients « risquent d’en subir les conséquences », a prévenu Dre Opatrny. 

Certains pourraient par exemple voir leur greffe de rein ou leur coloscopie reportée à une date inconnue. 

Déjà 140 000 chirurgies sont en attente d’être réalisées. Dans le Grand Montréal, le nombre d’hospitalisations a pratiquement doublé depuis la mi-décembre : de 472, le nombre de patients traités pour la COVID-19 a atteint à 1071, dimanche. 

Vaccination   

Le premier ministre en a profité pour remercier les Québécois, qui dans une grande majorité, ont respecté les consignes lors des deux premiers soirs de couvre-feu. 

M. Legault s’est dit « touché » par la solidarité ainsi exprimée par les Québécois. Il a aussi remercié les policiers qui ont dû sévir contre quelque 740 récalcitrants en seulement 48 heures. 

Pendant ce temps, la vaccination se poursuit. D'ici deux semaines, l'ensemble des résidents en CHSLD seront vaccinés. La moitié d'entre eux ont déjà reçu une première dose, a indiqué le ministre de la Santé, Christian Dubé. 

Québec envisage par ailleurs de revoir sa stratégie si jamais Pfizer exige d’administrer la deuxième dose dans les délais prescrits. 

C’est que le gouvernement Legault a décidé d’administrer une première dose à un maximum de personnes. « C’est une question de solidarité », a dit le premier ministre, même si cela risque de compromettre l’efficacité du vaccin. 

« On va se conformer si c'est pour arrêter l'approvisionnement des nouvelles doses », a-t-il concédé en réponse à la mise en garde formulée par Ottawa.

Dans la même catégorie