/news/faitesladifference

Le réel déclin de l’empire américain

Denis Bellemare et retraité

J’ai très longtemps cru que les États-Unis étaient invincibles.  

Ma croyance a été écorchée le 11 septembre 2001 lorsque les tours jumelles à New York ont été détruites.  

Ma croyance a été écorchée de nouveau en 2016 lorsqu’un groupe de hacker à la solde de la Russie a manipulé l’information et créé de la désinformation qui a permis d’élire comme président des États-Unis un animateur de téléréalité millionnaire sans aucune connaissance géopolitique et surtout sans aucun intérêt d’en savoir plus que ce qu’il sait déjà. 

La Servante écarlate, un scénario possible!

Puis, l’apparition du coronavirus en 2020 nous a fait découvrir les joies du télétravail et bien des films et des séries télé comme La Servante écarlate. Ce qu’il y a de particulier dans La Servante écarlate, c‘est qu’un groupe extrémiste armé américain a pris le contrôle du Congrès, de la Maison-Blanche et du Sénat pour renverser le gouvernement et prendre le contrôle total de ce grand pays... Je me suis dit cette partie de série télé est simplement impossible, mais j’ai accepté ce scénario pour continuer à découvrir cette histoire... 

Ce qui s’est produit au congrès a Washington le 6 janvier 2021 m’a fait réaliser que l’impossible scénario de La Servante écarlate est plus que possible. Il est maintenant très clair pour moi qu’une organisation armée à la solde d’un agresseur externe ou même interne peut effectivement prendre le contrôle du Congrès, de la Maison-Blanche et du Sénat en moins de 24 heures et prendre le contrôle total de ce pays. 

J’ai encore la naïveté de croire que les États-Unis peuvent se défendre contre une attaque externe par missiles intercontinentaux provenant de la Corée du Nord ou autre, mais on sait déjà qu’ils ne sont pas invincibles aux cyber attaques et que leur plus grande faiblesse est qu’ils croient que se défendre contre des attaques externes suffit, alors qu’à l’interne, la protection des institutions qui servent à diriger ce pays est très faible. 

La question n’est pas si un agresseur externe ou interne peut prendre le contrôle de ce pays, la vraie question est quand cela se produira? 

Le déclin de l’empire américain est amorcé depuis plusieurs années, mais a été dangereusement accéléré depuis 2016 et les dommages sont tellement importants et permanents que le nouveau gouvernement de Joe Biden ne pourra que ralentir ce déclin. 

Photo courtoisie

Denis Bellemare

Retraité en recherche et développement dans des entreprises technologiques comme Nortel, Emerson et ABB

Montréal

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?