/finance/homepage

PCU: un document pour l’impôt envoyé par l’Agence du revenu

Agence QMI

Vol d’identité

Ben Pelosse / JdeM

Les 8,9 millions de bénéficiaires de la Prestation canadienne d’urgence recevront bientôt un document de l’Agence du revenu du Canada (ARC) aux fins d’impôts.

• À lire aussi: Les réponses à vos préoccupations financières

Ottawa a annoncé, lundi, qu’elle avait commencé les envois du formulaire T4A indiquant les sommes perçues avec le programme d’aide phare.

Rappelons que la PCU, déployée en raison de la crise de la COVID-19, est imposable. Aucune somme n’a toutefois été retenue à la source et plusieurs devront donc payer un montant au fisc.

«L’Agence sait qu’il y a eu plusieurs questions au sujet de l’admissibilité aux programmes de soutien financier au cours des dernières semaines. Le gouvernement du Canada examine les options possibles pour répondre aux préoccupations des Canadiens à ce sujet tout en continuant de les appuyer pendant cette crise», a-t-on indiqué par communiqué.

Ainsi, l'ARC invite les Canadiens qui croient avoir reçu un T4A par erreur à la contacter.

Ce ne sont pas tous les prestataires de la PCU qui auront une somme à rembourser au fisc canadien, en ligne de compte. Cela dépend notamment des crédits et déductions d’impôt auxquels ils sont admissibles.

Ceux qui ont touché à l’une des trois prestations ayant succédé à la PCU - la Prestation canadienne de la relance économique, la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique et la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants - pourraient aussi avoir un paiement d’impôt à faire. Ces bénéficiaires ont toutefois eu une retenue à la source, bien qu’elle ait été partielle.

Quant à ceux qui ont touché frauduleusement à des programmes d’aide, ils devront rembourser la totalité des sommes perçues plutôt que seulement une retenue d’impôt.