/regional/troisrivieres/mauricie

Remaniement ministériel: réactions positives en Mauricie

Sébastien Houle | TVA Nouvelles

La nomination de François-Philippe Champagne à la tête du ministère de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, mardi, a été accueillie favorablement en Mauricie.

• À lire aussi: Trudeau assure que le remaniement ministériel n'est pas préélectoral

«C'est une excellente nouvelle», s'est exclamé le maire de Shawinigan, Michel Angers. Le maire de Trois-Rivières s'est aussi réjoui de la chose, soulignant le tandem économique que M. Champagne formera avec sa collègue Mélanie Joly, titulaire du ministère du Développement économique.

Même le chef du Bloc québécois, résident de la circonscription de Saint-Maurice-Champlain, a salué l'arrivée de son député à son nouveau poste. «Dans une perspective régionale, que François-Philippe ait un dossier à caractère économique, qui lui demanderait moins, le cas échéant, d'être en voyage, c'est une bonne nouvelle», a déclaré Yves-François Blanchet.

Le principal intéressé dit vouloir s'attaquer aux priorités du moment. «Clairement, c'est quoi les deux enjeux du jour pour les gens? On a vécu une année difficile en 2020, on entre en 2021... C'est la santé et l'économie», a observé le ministre Champagne.

L'arrivée du député Omar Alghabra à la tête du ministère des Transports retient aussi l'attention en Mauricie. Les dossiers du train à grande fréquence et de l'aéroport ont été relégués à l'arrière-scène depuis le début de la pandémie, mais le président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières dit vouloir mettre le nouveau ministre au fait des enjeux locaux.

En attendant, c'est un portefeuille de plus de 8 milliards de dollars et le défi d'une relance économique qui attendent le ministre Champagne dans ses nouvelles fonctions. À moins que le déclenchement d'une élection ne vienne à nouveau brasser les cartes.

Dans la même catégorie