/news/homepage

Ces nouvelles qui font jaser chez vous

Plusieurs nouvelles ont retenu l’attention de nos équipes de journalistes à travers la province. Voici en quelques secondes ces nouvelles qui font jaser chez vous.

Dans l'Est-du-Québec, le travail des éducatrices en centres de la petite enfance a bien changé depuis le début de la pandémie. Leur tâche s'est alourdie, tellement que certaines décident d'abandonner le navire.

Ce qui retient l'attention au Saguenay, c'est la décision de la Société de transports de poursuivre ses opérations en soirée, malgré le couvre-feu. Une décision qui est vivement critiquée par le président de la commission des finances de la Ville, Michel Potvin.

En Mauricie, les snowbirds ont dû se trouver un plan B cette année. À Maskinongé, un couple passe l'hiver dans son petit campeur. Heureusement, ils peuvent utiliser leur commerce à proximité pour préparer la nourriture et utiliser les salles de bain. 

Du côté de la Capitale-Nationale, le projet d'usine de Viagra féminin qui devait s'implanter à L'Ancienne-Lorette ne verra finalement pas le jour. L'entreprise promettait des investissements entre 50 et 80 millions de dollars. La pharmaceutique a décidé de vendre.