/news/currentevents

Commission scolaire Lester-B.-Pearson: un homme suspecté de fraude se rend à la police

Agence QMI

Bloc UPAC logo

Photo d'archives, AGENCE QMI

Un homme suspecté d’être impliqué dans un stratagème de fraude à la Commission scolaire Lester-B.-Pearson (CSLBP), à Dorval, s’est rendu aux autorités, mardi.  

Naveen Kolan fait face à plusieurs chefs d’accusation, dont fraude, abus de confiance, production de faux documents et usage de faux documents, a indiqué dans un communiqué l’Unité permanente anticorruption (UPAC). 

Il a été relâché avec la promesse de comparaître au palais de justice de Montréal le 20 janvier, en compagnie de deux employées co-accusées arrêtées, elles, le 20 novembre dernier. 

Les faits reprochés au trio se seraient produits entre 2014 et 2016. 

Les suspects ont élaboré «un stratagème de fraude, de production et d’usage de faux documents qui aura causé un risque de préjudice financier à la CSLBP», avait mentionné l’UPAC lors de l’arrestation des deux employées de la CSLBP, Caroline Mastantuono et Christina Mastantuono.