/news/society

REM de l’Est: le prolongement vers Rivière-des-Prairies réclamé

Agence QMI

Twitter @REMgrandmtl

La mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles demande le prolongement du trajet du REM à l’Est de l’autoroute 25 pour desservir une population de plus de 50 000 personnes.  

Une motion dévoilée mardi sollicite la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le gouvernement Legault de prolonger le tracé du Réseau express métropolitain (REM) dans un quartier enclavé par des «barrières physiques», faisant référence aux autoroutes 25 et 40 et la rivière des Prairies. 

«L'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles demande officiellement à la CDPQ et au gouvernement du Québec de répondre positivement aux besoins de la population de Rivière-des-Prairies en prolongeant le trajet du REM à l'Est de l'autoroute 25 afin de desservir ce quartier», selon la motion qui sera votée en conseil d’arrondissement. 

«Le projet actuel permettra de bien desservir le quartier Pointe-aux-Trembles grâce à une ligne jusqu'à la gare de train, et nous souhaitons saisir cette opportunité pour bonifier le tracé et désenclaver le quartier Rivière-des-Prairies», a indiqué la mairesse Caroline Bourgeois, par communiqué. 

«Prolonger le REM à l'Est de l'A-25, c'est desservir 50 000 personnes supplémentaires, et lutter contre la congestion grâce au retrait potentiel de milliers de voitures de nos routes», a ajouté Mme Bourgeois.