/news/coronavirus

Vous avez perdu l’odorat en raison de la COVID, ne désespérez pas

Vous avez perdu l’odorat, vous souffrez d’anosmie en raison de la COVID-19 et vous désespérez de retrouver le plaisir de sentir le fumet d’un plat, les parfums enivrants, voire la douce odeur de l’être aimé, il y a de l’espoir, dit la pharmacienne Diane Lamarre. 

• À lire aussi: Le docteur qui rééduque les nez

«Dans une évaluation de plus de 2000 personnes qui ont perdu l’odorat, le goût ou les deux, mais surtout l’odorat, parmi elles, 86% de ces personnes ont souffert d’une forme légère de la maladie et 4 à 7% ont eu la forme modérée à sévère de la COVID», explique Mme Lamarre en citant un article récent du Journal of Internal Medicine.

Selon l’article, «85% des gens récupèrent spontanément l’odorat en deux mois, 95% en six mois, précise la pharmacienne. C’est long six mois, mais soyez rassurés, la très grande majorité retrouve l’odorat».

La pharmacienne propose une façon de stimuler ce précieux sens. 

«Ceux qui veulent peuvent stimuler leur odorat en sentant du citron, de la rose, de l’eucalyptus, du clou de girofle, des odeurs assez fortes qui pourraient aider à la récupération. Mais rassurez-vous, ce processus-là va s’autoregénérer normalement chez pour la grande majorité des gens», appuie Diane Lamarre.